Lorsqu’on se lance en affaires, on se demande souvent quelles factures nous devons garder. Pouvons-nous tout déduire ou en partie? Dilemme!

Les dépenses les plus fréquentes et où il y a le plus de questionnements sont les frais de repas et représentation ainsi que les frais relié au transport.

Plusieurs pensent à tord pouvoir déduire la totalité de leur dépenses reliées à ces deux catégories. Pourtant c’est faux!

Commençons par les frais de repas et de représentation.

Ceux-ci sont déductibles à 50% OU en fonction du plafond basé sur le chiffre d’affaire annuel. Comment choisir quel montant prendre? Vous choisissez le montant le moins élevé. Si vous exploitez plusieurs entreprises, vous calculez vos frais pour chacune des entreprises distinctes.

Voici l’exemple donné sur le site de Revenu Québec

En ce qui concerne vos taxes, si vous devez prendre le montant fixé sur le plafond du chiffre annuel, vous pouvez réclamer les frais de repas et de représentation jusqu’à ce que vous ayez atteint le montant maximal vous étant attribué.

Les frais de déplacements:

En ce qui concerne les frais d’essence et autres frais de véhicule. Il y a également plusieurs restrictions. La première chose à faire, c’est de distinguer le véhicule à moteur et l’automobile.

Les définitions de Revenu Québec sont :

Dans le cas d’un véhicule à moteur, vous pouvez déduire entièrement toutes les dépenses encourus pour son utilisation tels que :

  • Le permis de conduire
  • Les frais d’immatriculation
  • Les primes d’assurances
  • Les intérêts
  • L’essence
  • Les frais d’entretien
  • L’amortissement
  • Les frais de location
  • Les frais de stationnement

Si vous utilisez une automobile, vous pouvez déduire les dépenses selon le pourcentage qui est utilisé dans vos activités commercial. Vous pouvez utiliser plusieurs applications pour vous aider à faire le calcul et réclamer tel que Triplogik ou Odotrack par exemple.

Les dépenses déductibles sont donc les mêmes, mais seront établis selon le pourcentage que vous aurez déterminé. Il y a donc beaucoup de choses à prendre en considération.

Il y aura bien entendu d’autres dépenses que vous aurez à faire pour gagner votre revenu d’entreprise. Certaines seront déductibles totalement et d’autres partiellement.

Les principales seront donc expliquée ci-dessous :

Publicité et promotion : Que ce soit pour vos cartes d’affaires, vos promotions du style Tuango, vos affiches commerciales, les dépenses sont totalement déductibles.
Fournitures de bureau : Toutes dépenses comme le papier, l’encre, ordinateur, etc.
Électricité et chauffage : Totalement déductible si vous louez un espace réservé uniquement à vos activités professionnelles OU proportionnelles à l’espace occupé par votre commerce.
Loyer : Conditions identiques à l’électricité et chauffage
Téléphone : Proportionnelle à l’utilisation faite dans le but d’avoir un revenu d’affaires
Créances irrécouvrables : Totalement déductible, vous devez toutefois avoir prouvé que vous ne pourrez pas avoir votre argent… Le cas le plus fréquent pourrait être une faillite de votre client par exemple).
Dépenses de formation : Pour exceller en affaires, vous avez probablement, vous et/ou vos employés, à suivre des formations pour vous mettre à niveau ou apprendre de nouvelles techniques. Ces charges sont heureusement, totalement déductibles.
Taxe d’affaires, licences, permis : Totalement déductible, tous permis ou licence nécessaire pour gagner un revenu d’entreprise. TOUTEFOIS les cotisations données à un ordre professionnel ne sont pas déductible en ce qui concerne les taxes. Si vous avez une assurance responsabilité avec l’association, seule la partie ‘’Assurances’’ sera déductible. Elles pourront être déductibles sur lors de la déclaration de revenu annuelle (impôt).
Livraison, transport et messagerie : Toutes les dépenses que vous ferez seront totalement déductibles.
Frais de gestion et d’administration : Totalement, les salaires des employés, les impôts fonciers ou les loyers ne sont pas compris dans cette catégorie et vous ne pouvez le réclamer.

En espérant que ce court article vous ait aidé. N’hésitez pas à poser des questions à votre comptable. Vous pouvez également vous référer à Revenu Québec.

Share Button